vésicule


vésicule

vésicule [ vezikyl ] n. f.
• 1541; lat. vesicula, dimin. de vesica « vessie »
1Organe en forme de petit sac. Cour. Vésicule biliaire, ou absolt la vésicule : réservoir musculo-membraneux situé à la face inférieure du foie et qui emmagasine la bile. — Sc. Vésicules séminales : réservoirs musculo-membraneux dans lesquels s'accumule le sperme, situés en arrière de la vessie, au-dessus de la prostate. — Vésicules cérébrales : les trois dilatations du tube neural de l'embryon qui constitueront le cerveau antérieur, postérieur et moyen.
Bot. Cavité close. Renflement rempli d'air (plantes aquatiques). Les vésicules aérifères servent de flotteurs aux algues.
Biol. Double couche formée de molécules identiques, considéré comme protocellule avant l'apparition de la vie.
2(1872) Méd. Lésion de la peau, boursouflure de l'épiderme contenant une sérosité. ampoule, 2. bulle (2o), cloque; bouton, pustule. Éruption de vésicules. Vésicules de l'herpès, du zona.

vésicule nom féminin (latin vesicula, diminutif de vesica, vessie) Organe creux ayant la forme d'un sac. Cloque cutanée de petite taille (de diamètre inférieur à 5 millimètres), de forme hémisphérique, remplie d'un liquide clair, incolore ou jaunâtre. Renflement plein de gaz qui, chez les plantes aquatiques (fucus, ascophylle, utriculaire), joue le rôle d'un flotteur. ● vésicule (expressions) nom féminin (latin vesicula, diminutif de vesica, vessie) Cancer de la vésicule biliaire, tumeur maligne qui atteint la vésicule biliaire sous la forme d'un adénocarcinome (cancer du tissu glandulaire). Vésicule biliaire, réservoir membraneux, en forme de poire, appliqué sur la face inférieure du foie. (Elle est drainée par le canal cystique, qui s'unit au canal hépatique pour former le canal cholédoque.) Vésicule séminale, glande de forme allongée, située chez l'homme en arrière de la vessie et de la prostate et participant à l'élaboration du sperme.

vésicule
n. f.
d1./d ANAT Petit sac membraneux ou petite cavité glandulaire.
Vésicules pulmonaires: dilatations de l'extrémité des bronchioles.
Vésicule biliaire: réservoir membraneux situé sous le foie et où s'accumule la bile que celui-ci sécrète.
Vésicules séminales: réservoirs membraneux situés à la base de la prostate, dans lesquels s'accumule le sperme.
d2./d MED Lésion cutanée, boursouflure de l'épiderme pleine de sérosité ou de pus.
d3./d BOT Cavité close.

⇒VÉSICULE, subst. fém.
A. — 1. ANAT. Organe creux en forme de petit sac.
Vésicule biliaire ou, p. ell., vésicule. Petit réservoir membraneux situé à la face antérieure du foie et qui emmagasine la bile. Palpez. Vous sentez le bord du foie, avec ce petit noyau marronné?... Oui? Maintenant cherchez la vésicule biliaire (...). Remarquez cette tumeur piriforme produite par la bile qui ne circule plus (...). La vésicule est dilatée (BOURGET, Sens mort, 1915, p. 65). V. calcul2 ex.
Vésicules cérébrales. Les trois dilatations de l'extrémité antérieure du tube neural de l'embryon qui constitueront le cerveau antérieur, moyen et postérieur (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972).
Vésicule séminale. ,,Chacun des deux réservoirs musculo-membraneux dans lesquels s'accumule le sperme dans l'intervalle des éjaculations`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Une fois formés, les spermatozoïdes sont acheminés au dehors par le canal déférent; mais ils sont presque toujours mis en réserve, jusqu'au moment de l'accouplement, dans des organes spéciaux, les vésicules séminales (CAULLERY, Embryol., 1942, p. 14).
2. PATHOL. Petite boursouflure de l'épiderme contenant une sérosité. Synon. ampoule, cloque, phlyctène, pustule. Gale du mouton (...) Localisée à la tête (...). Les symptômes se déroulent toujours suivant le même tableau clinique: vésicules, suintement, croûtes et prurit violent (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 141).
B. — BOT. Renflement plein d'air qui, chez les plantes aquatiques, joue le rôle de flotteur. Synon. aérocyste (s.v. aéro-). Chez diverses Algues brunes, on observe des rameaux qui se renflent en vésicules aérifères jouant le rôle de flotteurs (Bot., 1960, p. 136 [Encyclop. de la Pléiade]).
C. — Petite particule de liquide en suspension dans un corps. Pour purger un gaz (...) ou une vapeur des gouttelettes en suspension (...), on peut, en les faisant traverser une couche de coke finement divisée ou des graviers fins, les diviser en une foule de minces filets: les vésicules ou gouttelettes ou menus corps solides sont retenus plus facilement au passage (SAILLARD, Betterave, t. 2, 1923, p. 340).
Prononc. et Orth.:[vezikyl]. Ac. 1694, 1718: vesicule ; dep. 1740: vé-. Étymol. et Hist. 1. a) 1541 petite vessie contenant la bile sécrétée par le foie (J. CANAPPE, Tabl. anat., f° 16 r° ds GDF. Compl.); b) 1753 vésicules séminales (BUFFON, Hist. nat., t. 4, p. 498); 1812 vésicule biliaire (MOZIN-BIBER); 1814 vésicule ombilicale (NYSTEN); 1855 vésicule germinative (LITTRÉ-ROBIN); 1892 vésicule cérébrale (GUÉRIN); 2. 1812 « renflement rempli d'air qui chez les plantes aquatiques joue le rôle d'un flotteur » (MOZIN-BIBER); 3. 1870 « boursouflure de l'épiderme contenant une sérosité » (PRIVAT-FOC.). Empr. au lat. vesicula « vessie, gousse », dimin. de vesica « vessie ». Fréq. abs. littér.:277. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 126, b) 55; XXe s.: a) 35, b) 165.
DÉR. Vésiculite, subst. fém., pathol. Inflammation des vésicules séminales. Plus fréquentes sont les orchites (...) et vésiculites de nature méningococcique (DOPTER ds Nouv. Traité Méd. fasc. 1 1926, p. 417). [vezikylit]. 1re attest. 1907 (Lar. pour tous); de vésicule, suff. -ite.
BBG. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 42. — HASSELROT 20e s. 1972, p. 84.

vésicule [vezikyl] n. f.
ÉTYM. 1541; lat. vesicula « vessie, gousse », dimin. de vesica « vessie ».
1 Organe en forme de petit sac. || Une, la vésicule. Cour. || Vésicule biliaire, ou, absolt, la vésicule : réservoir musculo-membraneux situé à la face inférieure du foie et qui emmagasine la bile.Didact. || Vésicules séminales : réservoirs musculo-membraneux dans lesquels s'accumule le sperme, situés en arrière de la vessie, au-dessus de la prostate.Vésicules cérébrales : les trois dilatations du tube neural de l'embryon qui constitueront le cerveau antérieur, postérieur et moyen.
1 (…) il s'agirait de le décider à subir l'opération de l'extraction des calculs qui se sont formés dans la vésicule; on les sent au toucher (…)
Balzac, le Cousin Pons, Pl., t. VI, p. 753.
Bot. Cavité close. Renflement rempli d'air qui, chez les plantes aquatiques, joue le rôle d'un flotteur. Aérocyste. || Les vésicules de l'ascophylle, des fucus.Zool. Vx. Vessie natatoire (poissons). || Vésicule aérienne des Siphonophores.
Biol. Double couche fermée de molécules identiques, considérée comme une protocellule avant l'apparition de la vie.
2 Tous les êtres vivants actuels sont formés de cellules. Comment et pourquoi cette structure s'est-elle imposée au cours de l'évolution ? Peut-être simplement parce que la formation de vésicules dans l'eau suffit à créer les conditions favorables à des réactions chimiques de plus en plus complexes.
La Recherche, 1er nov. 2000, p. 29.
2 (1872). Méd. Lésion de la peau, boursouflure de l'épiderme contenant une sérosité. Ampoule, 1. Bulle (II., 2.), cloque; bouton, pustule. || Vésicules de l'herpès, des maladies de la peau ( Psora). || Éruption de vésicules. || Vésicules rapprochées, confluentes. || Vésicules produites par un vésicatoire.
DÉR. Vésiculaire, vésiculeux.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vesicule — Vésicule Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Définition et Etymologie …   Wikipédia en Français

  • vesicule — Vesicule. s. f. Petite vessie. La vesicule du fiel. Il n est guere en usage qu en cette phrase …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vésicule — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Définition et Etymologie Sur les autres projets Wikimedia : « Vésicule », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Une vésicule désigne …   Wikipédia en Français

  • vésicule — (vé zi ku l ) s. f. 1°   Terme didactique. Petite vessie, petite cavité ou poche. 2°   Terme de botanique. Nom donné à de petites ampoules pleines d air occupant la surface de quelques organes aériens de plusieurs fucus.    Vésicules… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VÉSICULE — s. f. T. d Anat. Sac membraneux semblable à une petite vessie. La vésicule du fiel. Le poumon est composé d une infinité de petites vésicules. Les vésicules séminales.   En Ichthyologie, Vésicule aérienne, Sac membraneux rempli d air, qu on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VÉSICULE — n. f. T. d’Anatomie Sac membraneux semblable à une petite vessie. La vésicule biliaire. Le poumon est composé d’une infinité de petites vésicules. Les vésicules séminales …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • vésicule — lašelis statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Paprastai mažesnė negu 200 μm ir tinkamo tankio nedidelė skysta dalelė, kuri ramiomis oro sąlygomis krinta, o esant turbulentiniam oro maišymuisi būna pakibusi. atitikmenys: angl …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • vésicule — nf. VÉZIKULA / e (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vesicule biliaire — Vésicule biliaire Voir également la page d homonymie Vésicule La vésicule biliaire (ou cholécyste) est un organe piriforme (en forme de poire) qui stocke la bile jusqu à ce que le corps l utilise pour la digestion. Elle constitue la Voie Biliaire …   Wikipédia en Français

  • Vesicule (biologie) — Vésicule (biologie) Pour les articles homonymes, voir vésicule. Schéma d une vésicule simple (liposome). En …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.